• Un petit tour par le purgatoire

     
     

     

    Un petit tour par le purgatoire

     

    Un petit tour par le purgatoire

     

     

    Mardi 1er novembre 2011 

     

    Un petit Tour par le Purgatoire

     

    Chaque jour

    En compagnie du Sacré Cœur de Jésus

    Origine de cette pieuse pratique

     

    Vous ferez un petit tour par le Purgatoire en la compagnie du Sacré Cœur, en lui consacrant tout ce que vous aurez fait, pour le prier d’appliquer ses mérites à ces saintes âmes souffrantes.

    Et vous le prierez, en même temps, d’employer leur pouvoir pour nous obtenir la grâce de vivre et de mourir dans l’amour et la fidélité au Sacré Cœur de Notre-Seigneur Jésus-Christ, en répondant à ses désirs sur nous sans résistance…

    Et si vous pouviez mettre en liberté quelques-unes de ces pauvres prisonnières vous seriez bien heureuses d’avoir dans le ciel une avocate qui plaiderait votre salut. (Sainte Marguerite Marie, t.11,p.141).

     

    Cette pieuse pratique est à propager.

    Oh ! Oui, âme fidèle, faites-la vôtre, et propagez-la ; elle est si simple, elle vous coûtera si peu, et vous en serez si largement payée !

    Au moins cette humble goutte d’eau dans les brasiers ardents du Purgatoire !

    Si nul ne la refusait, que d’âmes  en recevraient leur délivrance !...et quel fleuve rafraîchissant traverserait sans cesse la prison de feu !

     

    Avis important

    Cet exercice de la Semaine sanctifiée, praticable en quelque temps de l’année que ce soit, ayant été approuvé par l’autorité ecclésiastique compétente, selon la teneur du rescrit de la Sacrée Congrégation des Indulgences (26 novembre 1876) jouit des indulgences suivantes : Indulgence de 300 jours, chaque jour de la semaine ;

    Indulgence plénière, un des jours de la semaine, ou un des huit jours qui la suivent immédiatement, et aux conditions ordinaires.

     

    Pratique quotidienne

     

    Un petit tour par le Purgatoire en compagnie du Sacré Cœur de Jésus.

    Actes Préparatoires

     

    Prière : Sainte Marguerite-Marie, que Notre-Seigneur a choisie pour établir et répandre de toutes parts, comme une source intarissable de grâces, la dévotion à son divin Cœur ; vous qui avez entendu les âmes du Purgatoire vous demander ce remède nouveau, si souverain à leurs souffrances, et qui avez délivré par ce moyen une multitude de ces pauvres prisonnières, obtenez-nous la grâce d’accomplir saintement votre pieuse pratique d’un petit tour par le Purgatoire, en compagnie du Cœur Sacré de Jésus. Amen !

    Union d’intentions avec les fidèles qui accomplissent, chaque jour, ce saint exercice, dans l’église titulaire de l’œuvre, au Lungotevere Prati, Rome.

    Consécration de la journée. O divin Cœur de Jésus, en faisant en votre compagnie ce petit tour par le Purgatoire, nous vous consacrons tout ce que nous avons fait et ferons encore de bien, avec le secours de votre grâce, durant cette journée, et vous prions d’appliquer vos mérites à ces saintes âmes souffrantes. Et vous, saintes âmes du Purgatoire, employez en même temps tout votre pouvoir, pour nous obtenir la grâce de vivre et de mourir dans l’amour et la fidélité au Sacré Cœur de Notre-Seigneur Jésus-Christ, en répondant à ses désirs sur nous sans résistance. Amen

     

    Offrande : Père Éternel, nous vous offrons le sang, la passion et la mort de Jésus-Christ, les douleurs de la Très Sainte Vierge et celles de saint Joseph, pour la rémission de nos péchés, la délivrance des âmes du Purgatoire et la conversion des pécheurs.

    Invocations : Aimé soit partout le Sacré Cœur de Jésus !

    O Marie, Mère de Dieu et Mère de Miséricorde, priez pour nous et pour les trépassés.

    O Saint Joseph, modèle et patron des amis du Sacré Cœur de Jésus, priez pour nous.

     

    Prélude : Descendons un instant par la pensée avec l’amour du Cœur de Jésus et l’abondance de ses grâces, dans les flammes dévorantes du Purgatoire !

    Que d’âmes y viennent en ce moment commencer leur douloureuse captivité !...Qu’elles sont heureuses ! Elles ont évité l’Enfer à tout jamais…elles sont sûres d’arriver au suprême bonheur…elles sont les amies de Dieu…elles sont sauvées !...

    Qu’elles sont tristes ! Elles sont chargées de mille imperfections…de bien des peines temporelles dues encore aux restes des péchés pardonnés.,.. exilées pour un temps de leur céleste patrie…condamnées au feu expiatoire.

    Quelle sainte légion presque entièrement purifiée s’apprête aujourd’hui même à s’envoler au ciel! Félicitons-les, donnons-leur le dernier suffrage qui hâtera de quelques instants leur joyeux départ, disons-leur de se souvenir de nous dans l’éternel royaume.

    Quelle multitude s’y trouve renfermée depuis longtemps déjà, pour y demeurer longtemps encore !  Il y a là des âmes séculières, religieuses, sacerdotales, des âmes qui nous sont chères. Contemplons-les, écoutons leurs gémissements, adressons-leur une parole d’amitié et de compassion, prêtons-leur assistance.

    Prière pour le mercredi 2 novembre 2011 :

    O Seigneur, Dieu tout Puissant, je vous supplie par le Sang très précieux que Jésus votre divin Fils, a répandu dans les rues de Jérusalem, en portant une si pesante croix sur ses épaules sacrées, de délivrer les âmes du Purgatoire, et tout particulièrement celle qui est la plus riche de mérites devant vous, afin qu’élevée au rang sublime qu’elle attend, elle vous loue hautement et vous bénisse à jamais. Amen !

    Pater, Ave, De profundis

     

    Jeudi 3 novembre 2011

    Colloque :

    Que regrettez-vous, saintes âmes du Purgatoire, de la terre que vous avez quittée 

    Je regrette les scandales donnés. Si au moins je n’avais que mes fautes à regretter !...Si, en mourant, j’avais pu arrêter les tristes conséquences de mes scandales !...Si je pouvais d’ici retenir, sur la pente de l’abîme, tant de pauvres âmes qui suivent mes tristes exemples et ma perverse doctrine !...Mains non, à cause de moi il se commet encore du mal, et cela durera des années, des siècles…et il m’est demandé compte de la part qui me revient de tous les péchés dont je suis la cause.

    Ah ! S’il m’était permis de faire arriver ma parole brûlante jusqu’aux extrémités de la terre, et de parcourir en missionnaire le monde tout entier, avec quelle activité je m’attacherais aux âmes pour les détourner du vice, et les entrainer à la vertu !

    O vous qui venez me visiter en compagnie du Sacré Cœur dans ma prison ténébreuse, et qui faites briller à mes yeux un rayon de sa bénie lumière, vous avez en lui le moyen le plus sûr et le plus facile, en coopérant à sa grâce, en reproduisant ses vertus, en vous animant de son zèle, de convertir autant d’âmes, et plus encore que je n’en ai scandalisées.

    Prière pour le Jeudi  :

    O Seigneur, Dieu tout Puissant, je vous supplie, par le Corps adorable et le très précieux Sang de votre divin Fils Jésus, qui, la veille de sa Passion, se donna lui-même en nourriture et en breuvage à ses apôtres bien-aimés, et laissa ainsi à toute son Église un sacrifice perpétuel, et à ses fidèles un aliment vivifiant, de délivrer les âmes du Purgatoire, et tout spécialement la plus dévote à ce Mystère d’un amour infini, afin qu’elle vous loue par votre divin Fils, et avec votre divin Fils, en union avec le Saint-Esprit, dans le séjour de votre gloire, pendant toute l’éternité. Amen!

     

    Pater, Ave. De Profundis.(Voir ci-bas)

    Oraison jaculatoire : O mon Jésus, miséricorde. (Indulgence de 100 jours, chaque fois, Pie 1X, 1846)

    De Profundis :  Je mets mon espoir dans le Seigneur, je suis sûr de sa parole. Des profondeurs je crie vers toi, Seigneur. Seigneur, écoute mon appel! Que ton oreille se fasse attentive au cri de ma prière. Si tu regardes les fautes, Seigneur, qui subsistera? Mais près de Toi se trouve le pardon. Je te crains et j’espère. Mon âme attend le Seigneur, je suis sûr de sa parole. Mon âme attend plus sûrement le Seigneur qu’un veilleur n’attend l’aurore. Puisqu’auprès du Seigneur est la grâce, l’abondance du rachat. C’est lui qui rachètera Israël de toutes ses fautes. Gloire au Père, au Fils et au Saint-Esprit…

     

    Vendredi 4 novembre 2011

    Colloque :

    Que regrettez-vous, saintes âmes du Purgatoire, de la terre que vous avez quittée ?

    Je regrette la pénitence omise. Qu’elle eût été facile, hier, dans le monde!...Qu’elle est rude, aujourd’hui, dans le Purgatoire !...Ici, la plus petite de mes souffrances est au-dessus des plus grandes douleurs de la terre. Je n’avais autre chose à faire alors qu’à accepter avec résignation le travail, la douleur, la contrariété ; me priver de quelques biens superflus, pour en enrichir les pauvres ; accomplir des œuvres satisfactoires; utiliser les indulgences et les pratiques de piété. Quoi de plus aisé !...

    Ah ! Si Dieu voulait m’accorder de revenir sur la terre, aucune règle ne me paraîtrait assez austère, nul martyre ne saurait m’effrayer ; il n’y aurait pour moi que suavité dans les plus rigoureuses pénitences, à la pensée de ces feux dévorants dont, par elles, j’éviterais les ardeurs…

    O vous qui souffrez dans cette vallée d’exil, réjouissez-vous : la plus légère peine chrétiennement supportée en vue de vos péchés, pour satisfaire à la justice de Dieu et offerte au Sacré Cœur en esprit de réparation, peut vous épargner un long et pénible Purgatoire.

    Prière pour le vendredi :

    O Seigneur, Dieu tout Puissant, je vous supplie, par le très précieux Sang que Jésus, votre divin Fils, a répandu à pareil jour sur l’arbre de la Croix, surtout par les plaies de ses mains et de ses pieds sacrés, de délivrer les âmes du Purgatoire, et en particulier celle pour laquelle je suis le plus obligé de prier, afin que ce ne soit pas par ma faute que vous ne l’introduisiez pas aussitôt dans le sein de votre gloire, pour vous louer et vous bénir à tout jamais. Amen.

    Pater, Ave, De Profundis. (Voir ci-bas)

    Oraison jaculatoire : Jésus doux et humble de cœur, rendez mon cœur semblable au Vôtre. (Indulgence de trois cents jours, chaque fois. Pie X 13 septembre 1905).

    De Profundis :  Je mets mon espoir dans le Seigneur, je suis sûr de sa parole. Des profondeurs je crie vers toi, Seigneur. Seigneur, écoute mon appel! Que ton oreille se fasse attentive au cri de ma prière. Si tu regardes les fautes, Seigneur, qui subsistera? Mais près de Toi se trouve le pardon. Je te crains et j’espère. Mon âme attend le Seigneur, je suis sûr de sa parole. Mon âme attend plus sûrement le Seigneur qu’un veilleur n’attend l’aurore. Puisqu’auprès du Seigneur est la grâce, l’abondance du rachat. C’est lui qui rachètera Israël de toutes ses fautes. Gloire au Père, au Fils et au Saint-Esprit…

     

    Samedi 5 novembre 2011

    Colloque :

    Que regrettez-vous, saintes âmes du Purgatoire, de la terre que vous avez quittée !

    Je regrette le peu de charité que j’ai eu sur la terre pour les âmes du Purgatoire.

    J’aurais pu leur être si utile durant ma vie ! Prières, pénitences, aumônes, bonnes oeuvres, communions, saintes messes, dévotion au Sacré Cœur ; que de moyens n’avais-je pas pour consoler ces pauvres âmes, retenues prisonnières dans ce séjour de feu, de ténèbres et de souffrances !

    Si j’avais agi de la sorte, je me serais acquis des grâces puissantes pour éviter le péché et pour m’envoler droit au Ciel : j’aurais au moins mérité un Purgatoire plus mitigé, plus rapide, et je prendrais une part plus grande au fruit des prières que de toute part l’on offre pour nous.

    Ah ! Si je pouvais retourner sur la terre, personne ne serait plus dévoué que moi aux âmes souffrantes ! Que de saintes messes n’entendrais-je pas ? Combien n’en ferais-je pas célébrer pour elles ? Quelles prières n’adresserais-je pas au Ciel à leur intention ?...Quels efforts pressants ne ferais-je pas pour exciter en leur faveur la compassion de tous ?

    Ce que je n’ai point fait, alors que je le pouvais, vous, âmes chrétiennes, ne négligez pas de le faire en ce moment.

     

    Pieuses pratiques

    Résolution :

    Secourir aujourd’hui, dans le Purgatoire, par tous les moyens en notre pouvoir, les âmes des fidèles venues de l’Australie, et particulièrement de la Nouvelle-Guinée, et nous recommander à celles qui, en ce moment, montent au Ciel.

    Prière pour le samedi :

    O Seigneur, Dieu tout Puissant, je vous supplie par le très précieux Sang qui jaillit du côté de Jésus, votre divin Fils, à la vue de sa Très Sainte Mère, plongée dans une extrême douleur, de délivrer les âmes du Purgatoire, et en particulier celle qui a été la plus dévote à cette grande Reine, afin qu’elle soit admise au plus tôt dans votre gloire, et puisse vous louer en Elle et Elle en vous, pendant tous les siècles des siècles. Amen.

    Pater, Ave, De Profundis. (Voir ci-bas).

    Oraison jaculatoire : O Marie, qui êtes entrée dans le monde sans tache, de grâce, obtenez-moi de Dieu que je puisse en sortir sans péché. (Indulgence de 100 jours, une fois par jour, Pie 1X, 1863).

    De Profundis :  Je mets mon espoir dans le Seigneur, je suis sûr de sa parole. Des profondeurs je crie vers toi, Seigneur. Seigneur, écoute mon appel! Que ton oreille se fasse attentive au cri de ma prière. Si tu regardes les fautes, Seigneur, qui subsistera? Mais près de Toi se trouve le pardon. Je te crains et j’espère. Mon âme attend le Seigneur, je suis sûr de sa parole. Mon âme attend plus sûrement le Seigneur qu’un veilleur n’attend l’aurore. Puisqu’auprès du Seigneur est la grâce, l’abondance du rachat. C’est lui qui rachètera Israël de toutes ses fautes. Gloire au Père, au Fils et au Saint-Esprit…

     

    Dimanche 6 novembre 2011

    Colloque :

    - Que regrettez-vous, saintes âmes du Purgatoire, de la terre que vous avez quittée ?

    Je regrette le temps perdu. Je ne le croyais ni si précieux, ni si rapide, ni si irréparable…Si j’avais su…Si je pouvais encore !...

    Temps précieux !...Aujourd’hui je t’apprécie comme tu le mérites. Tu m’avais été donné pour t’employer tout entier à l’amour de Dieu, à ma sanctification, au soulagement et à l’édification du prochain ; je t’ai employé au péché, au plaisir,  à des œuvres qui maintenant me causent de si amers regrets !

    Temps si rapide sur la terre et si lent dans cette prison de feu ! Tu passais autrefois comme l’éclair ; ma vie fuyait, comme un songe; et maintenant les heures me paraissent des années !... les jours…des siècles !

    Temps irréparable ! Sur la terre tu semblais ne devoir jamais finir ; et la mort a coupé le fil de mes jours, au moment où j’y pensais le moins. O temps perdu, te voilà passé sans espoir de retour !

    O vous, qui vivez encore sur la terre consacrez pour nous au Cœur de Jésus quelques-unes de ces heures où la grâce vous est offerte en si grande abondance et  avec tant de facilité !

    Prière pour le dimanche :  

    O Seigneur, Dieu tout Puissant, je vous supplie, par le Sang très précieux que Jésus, votre divin Fils, a répandu dans le Jardin des Oliviers, de délivrer les âmes du Purgatoire; je vous recommande particulièrement la plus abandonnée. Conduisez-la dans le séjour de la gloire, afin qu’elle vous loue et vous bénisse pendant toute l’éternité. Amen.

    Pater, Ave, De profundis. (voir ci-bas)

    Oraison jaculatoire : Doux Cœur de Jésus, faites que je vous aime toujours de plus en plus. (Indulgence de 300 jours chaque fois, et plénière une fois le mois, à qui la récite chaque jour. Pie 1X, 1876).

    De profundis :   Je mets mon espoir dans le Seigneur, je suis sûr de sa parole. Des profondeurs je crie vers toi, Seigneur. Seigneur, écoute mon appel! Que ton oreille se fasse attentive au cri de ma prière. Si tu regardes les fautes, Seigneur, Seigneur, qui subsistera? Mais près de Toi se trouve le pardon. Je te crains et j’espère. Mon âme attend le Seigneur, je suis sûr de sa parole. Mon âme attend plus sûrement le Seigneur qu’un veilleur n’attend l’aurore. Puisqu’auprès du Seigneur est la grâce, l’abondance du rachat; c’est lui qui rachètera Israël de toutes ses fautes. Gloire au Père, au Fils et au Saint-Esprit…

    (Source : Facebook de Francine T.)

     

     

     

    ← Retour (Les prières pour les défunts)


  • Commentaires

    2
    ACLP
    Lundi 17 Juillet à 12:40

    Merci beaucoup pour ces prières transmises, que les âmes du Purgatoire vous bénissent, et nous aussi, qu'elle prient pour que les prêtres nous guident et nous apprennent à prier pour elles.

    Donc que Dieu leur donne la grâce de croire en l'existence du Purgatoire!!!

    Amen !

    Fraternellement!

    1
    Oscar
    Vendredi 25 Septembre 2015 à 17:27
    Plus d'aperçu sur le purgatoire
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :