• Sainte Marguerite-Marie Alacoque et le purgatoire

     
     

    Sainte Marguerite-Marie Alacoque et le purgatoire

     

    Sainte Marguerite-Marie Alacoque et le purgatoire

     

    Sainte Marguerite-Marie Alacoque avait une dévotion toute particulière pour les âmes du Purgatoire, et elle recevait souvent du divin Cœur la mission de souffrir pour elles. 

    Aussi eut-elle plusieurs fois la consolation d' être assurée de leur délivrance et de les voir monter au ciel :  

    "Si vous saviez, dit-elle, comme mon âme a été transportée de joie car, en leur parlant, je les voyais peu à peu noyées et abîmées dans la gloire, comme une personne qui se noie dans un vaste océan...  Et comme je les priais de se souvenir de nous, elles m' ont dit pour dernières paroles, " que l' ingratitude n' est jamais entrée dans le ciel".  ( Vie de la Sainte).

    Elle vit un jour une religieuse décédée depuis longtemps :

    « Elle me dit qu'elle souffrait beaucoup en purgatoire, mais que Dieu venait de lui faire souffrir une peine incomparable qui était la vue d'une de ses parentes précipitée en enfer. »

    Un jour, elle priait devant le Saint-Sacrement ; soudain, devant elle se présente une personne tout en feu ; les flammes brûlent si ardentes qu'il lui semble qu'elle en est toute pénétrée. A cette vue, sous ces tortures dévorantes, ses larmes jaillissent, abondantes. L'âme qui lui apparaît est celle d'un religieux bénédictin de la Congrégation de Cluny. Prieur de Paray, il l'avait confessée une fois et lui avait ordonné de faire la sainte communion. Il lui demande aujourd'hui de lui appliquer pendant trois mois les mérites de toutes ses prières et de toutes ses souffrances. Il lui découvre alors les causes de son rude purgatoire : trop d'attache à sa réputation lui a fait préférer son propre intérêt à la gloire de Dieu ; il manqua de charité envers ses frères ; dans ses entretiens spirituels et dans ses rapports avec les créatures, il avait trop d'attache naturelle, et cela déplaisait beaucoup à Dieu. Pendant trois mois, il se tint près de sa victime volontaire, ne la quittant point, et, du côté où il se trouve, elle brûle comme tout en feu. La douleur très vive la fait pleurer continuellement. La supérieure, qui sait tout, qui a tout approuvé, touchée de compassion, lui ordonne des pénitences et des disciplines. Au bout de trois mois, le bénédictin lui apparaît, tout éclatant de gloire ; il monte au ciel ; après l'avoir remerciée, il l'assure qu'à son tour il la protégera.

     

    Sainte Marguerite-Marie Alacoque et le purgatoire

    En savoir plus sur Marguerite-Marie Alacoque :

    http://lalumierededieu.eklablog.com/sainte-marguerite-marie-alacoque-p451005

     

    Paray le monial :

    http://lalumierededieu.eklablog.com/paray-le-monial-apparition-de-jesus-p51759

     

    Le Sacré Cœur de Jésus :

    http://lalumierededieu.eklablog.com/le-sacre-coeur-de-jesus-p95134

     

     

    ← Retour (Témoignages sur les âmes du purgatoire)

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :